Accueil

Accueil

Editorial

Il y a cinq ans, le premier « Ecofestival du Cinéma » était proposé au plus grand nombre mais en mars 2020, la pandémie nous a obligé à interrompre la quatrième édition.

Cette manifestation, en collaboration avec des collectivités territoriales et le soutien de professeurs des écoles a permis :

  • D’accueillir des milliers d’enfants ;
  • De partager des cinés-débats, autour d’une trentaine de fi lms, avec des centaines de participants.

À l’occasion de la cinquième édition, des salles de cinéma de l’Essonne (Arcel et Les trois cinoches) se joignent à cet évènement.

En 2017, nous citions Claude Lelouch : « Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut. »

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons être curieux pour comprendre, pour agir.

Pendant la pandémie, le changement climatique, la perte accélérée de biodiversité, … continuent et les catastrophes climatiques de 2021 notamment en Belgique, en Allemagne mais aussi en France soulignent l’urgence de notre action.

Dans un contexte particulièrement difficile, l’écofestival du cinéma 2022 se veut :

  • Porteur de débats, incitateur d’actions individuelles et collectives, de rencontres entre tous les publics, toutes les générations ;

  • Porteur, parmi d’autres, de convictions :

- Le vivant est la priorité ;

- La transition écologique et sociale absolument nécessaire ne pourra se faire sans chacune et chacun d’entre nous.

Le Conseil d’Administration

1502 EcoFestival 2022 Affiche digital